Le Vide

Est-ce que la vie se résumerait à creuser des trous et ensuite à les remplir?

C’est comme ça qu’une ville comme Montréal se transforme.

C’est comme un immense carré de sable, on fait un château et on s’en va. Le suivant fait table rase et construit son chateau.

En sachant regarder mieux la ville, on finit par voir les trous, les vides.

Pont JC

Terrain vague coin Ste-Catherine Est et Delorimier

.

Turcot
Ancien terrain de transbordement ferroviaire Turcot

.

Puis tout à coup, le vide devient intéressant pour un constructeur de château, on creuse, on balise, on arpente, on fonde, bref on bouche le trou, on comble le vide. Qui se souviendra qu’un condo est en fait un ancien trou?

SQ

Futurs condos coin Parthenais et Ste-Catherine Est

.
condo molson
Futurs Condo coin Panet et René-Lévesque

.

Hopital

Futur hôpital anglophone sur le terrain de la Glenn

coin Décarie et St-Jacques

Puis quand on a une nouvelle idée, peu importe l’histoire, la valeur, la beauté, on fait un nouveau trou.

église

L’église St-Sauveur, coin St-Denis et Viger sera démolie pour faire place

au futur hôpital francophone, le CHUM.

Faire des trous. Les remplir. Des vides, des pleins. On creuse. On bouche.

Ça devient monotone.

Pourtant il y a moyen d’arriver à un juste équilibre entre le plein et le vide.

C’est un concept révolutionnaire, une fusion entre le plein et le vide. Le voici !

stationnement

Le stationnement à étage du Carrefour Laval !

C’est une vue du 3ième plancher de ce stationnement à ciel ouvert.

C’est une immense construction qui remplit l’espace d’un immence vide.

Fallait y penser !

Pas surprenant puisque « L’Avenir est à Laval »

Laurent Boursier

Pour faire des commentaires:

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Laisser un commentaire