• Accueil
  • > Les anciennes photos de la Une #2

Les anciennes photos de la Une #2

clown

Montréal, 10 Juin 2007 – Job de Clown
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Elle est sortie de nulle part, comme le lapin dans Alice, poussant son coffre à roulettes , regardant frénétiquement l’heure, s’impatientant de la lenteur des touristes qui entravaient sa course sur le trottoir.

« Le spectacle est fini? » Ai-je demandé.

« Non, j’en ai un autre à donner Place Jacques-Cartier!  » Lâcha-t-elle hors d’haleine.

Puis elle est disparue dans la foule … Job de Clown!

Laurent Boursier

kayak

Montréal, Juillet 2006 – Kayaks Gaspésiens
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Troupeau de Kayaks femelles échoué sur une berge de la baie de Gaspé à Forillon en Gaspésie. Malheureusement il a fallu les abattre. Alors on vous le redit encore: Ne nourrissez pas les Kayaks de mer ! Sinon, ils ne savent plus se nourrir eux-mêmes et ils approchent trop de la civilisation et patatra, ils s’échouent.

 

Laurent Boursier

Montreal Est

Montréal, 17 juin 2007 – 19H45 – Montréal coté Est
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

C’est une autre vue de Montréal. Pas celle des cartes postales. Alors pour ceux et celles qui se demandent à quoi ressemble vraiment la géographie de Montréal, voici une partie de la réponse.

Ma fille qui m’accompagnait pour cette prise de vue m’a demandé quand on arriverait à la montagne ? On est arrivé ! Où ça? Tu es DESSUS en ce moment! Haaa!

Donc, si vous me suivez bien, je veux juste vous dire qu’il y a une montagne à Montréal. Et on ne la voit pas sur la photo parce que j’étais SUR cette montagne pour prendre la photo.
Laurent Boursier

Montreal Glenn

Montréal, 26 juin 2007 – Montréal désertique
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Il fait 34 degrés celsius à l’ombre. Une légère brise peine à se faire un chemin dans l’immensité du terrain vague de la Glenn. Le terrain doit servir un jour… pour le super-hôpital anglophone de Montréal. Au loin, tel une oasis, se dresse le centre-ville.

Contrairement à ce qui a été promis, le sol n’a pas été entièrement décontaminé. Les travaux tardent à commencer. Le gouvernement du Québec n’a pas d’argent. Il cherche du financement privé.

Sur le terrain et dans les officines, c’est la désolation.
Laurent Boursier

 

Brassard

Montréal, 28 juin 2007 – Monsieur Brassard Sort !
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Il aurait pu faire l’objet d’une “Chronique du Plateau” si son ami Tremblay parcourait encore les rues du quartier. Il était tout joyeux de se trouver là, sur Mt-Royal, ce grand théâtre de la vie urbaine. Monsieur Brassard, c’est un sacré personnage pour ne pas dire un …

Laurent Boursier

Voile  St-Henri

Montréal, 28 juin 2007 – Femme Voilée à St-Henri
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Le quartier St-Henri a bien changé. Je sais que vous n’avez pas remarqué. Premièrement parce que que vous n’y allez jamais. Et deuxièmement parce que vous croyez tout ce qu’on vous dit sans poser de questions.

Les préjugés sont tenaces comme celui sur St-Henri: C’est pauvre, des B.S., sans éducation, ça travaille pas, c’est sale…

Or, ce n’est pas la majorité. Il y en a, comme il y en a dans d’autres quartiers. Certains diront que ça s’est amélioré. Laissez-moi rire! De quoi on parle au juste? Des gens qui habitent là? Oui parce que St-Henri est la proie de spéculation et que lentement les gens pauvres doivent déménager ailleurs…là où c’est pas cher et pas beau. Ce n’est pas leur condition qui s’est bonifiée.

Maintenant à St-Henri, il y a de plus en plus de rénovations, de condos, les prix des loyers montent, il y a une clientèle plus chic .

Mais il reste encore des coins où les logements sont abordables et ça fait bien l’affaire des nouveaux immigrants. Le visage du quartier est en train de changer. C’est la même pauvreté avec un autre accent.
Laurent Boursier

caribou

Montréal, 21 juillet 2007 – Motel en Gaspésie
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Il en reste encore mais il faut aller les chercher loin. Je parle ici de ces bannières en 3 dimensions, faites de tôle, qui annoncent une raison commerciale. C’est en général Tape-à-l’Oeil, un lieu convivial, fantaisiste à la limite comme … un motel.

Car on ne verrait pas un salon funéraire s’afficher ainsi.

C’est donc un style qui tend à disparaître, un style qui remonte aux années ’40, « 50? Je n’en sais rien .

Aujourd’hui, ça fait kitch et le kitch est à la mode!
Laurent Boursier

environnement 3

Montréal, 8 Août 2007 – L’environnement au pouvoir !
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Voici trois des personnes les plus influentes en environnement au Québec actuellement:

- Jacques Languirand, animateur, philosophe, porte étendard des grandes causes environnementales, la personne en laquelle les Québécois ont le plus confiance.

-Jean Lemire, cinéate, biologiste et coordonateur de la mission du Sedna IV en Antartique, la personne en laquelle les Québécois fondent les plus grands espoirs.

-Line Beauchamps, ministre québécoise du développement durable et de l’environnement, une des ministres les plus intègres et les influentes auprès du gouvernement libéral actuel.

Ça me fait penser à une conjoncture dans le domaine de l’astronomie qui se caractériste principalement par un enlignement de planètes de notre système solaire comme il ne s’en produit qu’une fois tous les 500 ans. Certains diront que c’est le signe qu’il va sûrement se produire quelque chose d’exceptionnel.

La question:

Qu’est-ce que cet enlignement d’étoiles va changer dans le dossier de l’environnement au Québec?

Faudra-t-il attendre un autre 500 ans avant qu’un tel regroupement de talent et de pouvoir se rencontre à nouveau pour que ça bouge en environnement?
Laurent Boursier

 

piege pigeon
Montréal, Juin 2007 – Survie Urbaine
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Il en va parfois de la survie . Celle de l’esprit surtout.

Que faire dans cette ville quand les moyens manquent pour assouvir notre curiosité, notre soif de savoir?

Quand il ne reste rien d’autre à faire, pourquoi ne pas tenter de ruser afin d’attraper des pigeons?

Ça passe le temps, ça coûte rien, ça demande de la créativité …

Pendant ce temps, la ville peut dormir sur ses millions d’oreilles.

Il n’arrivera rien de grave.

Laurent Boursier

 

marché 1

Montréal, Juillet 2007 – Dépanneur du Vieux-Québec #1
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

 

marché 2

Montréal, Juillet 2007 – Dépanneur du Vieux-Québec #2
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Voici 2 dépanneurs dans les rues du Vieux-Québec.

Un dépanneur c’est une petite épicerie qui propose une foule de produits de consommation comme le fait un bar tabac et on y trouve de la boite de conserve, des journaux et magazines, le loto, etc…

Et ce n’est pas une illusion ou une erreur technique. Les rue sont en pente dans le Vieux-Québec. Alors, certains consommateurs montent au dépanneur et d’autres descendent au dépanneur. C’est selon. Il y a le dépanneur bcbg avec son air vieillot et il y a le dépanneur tapageur avec sa vitrine offerte aux regards.

Il y a beaucoup de dépanneurs dans le Vieux-Québec. C’est normal car Québec a un gros Vieux mais un petit Plateau.

À Montréal, c’est sur le Plateau que vous trouverez beaucoup de dépanneurs car Montréal a un petit Vieux mais il a un gros Plateau.

Laurent Boursier

Poule 1

Montréal, 25 août 2007 – La Poule de Shédiac
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Il paraît que la chose qu’on photographie le plus à Shédiac, c’est le homard géant à l’entrée de la ville. Or, il y a autre chose quand même à Shédiac. Parmi les choses que je retiens le plus , il y a les gens, les Acadiens, les Chiacs. Ils sont très accueillants. Il y a aussi la mer! Il y a la langue, un véritable plaisir pour les oreilles. Et finalement, il y a, à la sortie de la ville, cette poule géante qui nous rappelle que finalement nous sommes quand même en Amérique.

Laurent Boursier

mega rien

Montréal, 03 Septembre 2007 – Local Vacant
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

C’est le plus gros local commercial vacant du quartier. Quand ils sont parti, les anciens locataires ont tout emporté. Il ne reste rien. L’endroit occupe l’espace maximal. Si ça vous intéresse, sachez que ce sera tel quel. Il n’y a rien de compris.

Laurent Boursier

vue centre ville1
Montréal, 06 Septembre 2007 – Vue de Montréal #243
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Vue d’un terrain vacant , angle St-Jacques et Peel. On apperçoit le Centre Bell ainsi que l’édifice plus que centenaire du Canadien Pacifique qui sera vendu. Oui, c’est le coeur de Montréal, là où les gens travaillent.

 

usine 617-1
Montréal, 10 Septembre 2007 – Vue de Montréal #371
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Vue d’une ancienne usine située dans le quartier St-Henri, reconvertie en atelier, logement, entrepot. Oui c’est le derrière de Montréal, là où des gens se démerdent comme ils peuvent.

Laurent Boursier

Cedrika1
Montréal, 17 Septembre 2007 – Première Disparition
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Événement assez exceptionnel dans notre paysage urbain montréalais: Peut-être pour la première fois, on a pu voir, sur un panneau publicitaire grand format, la fiche descriptive d’une fillette qui a disparu : Cédrika Provencher, 9 ans, disparue le 31 juillet 2007 alors qu’elle se promenait à bicyclette, à la recherche d’un chien.

Est-ce que le panneau a aidé à la retrouver?

cedrika 2
Montréal, 24 Septembre 2007 – Deuxième Disparition
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

La réponse c’est NON!

Même que moins d’une semaine après, elle est disparue pour une deuxième fois! Tout ça parce qu’une autre petite fille avait besoin de la place pour vendre des hypothèques !

Laurent Boursier

condos laids
Montréal, Septembre 2007 – Prix Citron 2007
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Je veux soumettre la candidature de ce complexe de condos dans NDG pour le prix Citron 2007. Premièrement l’ensemble ne s’intègre absolument pas avec l’architecture ambiante de cette zone de NDG situé du coté Nord de l’avenue Upper Lachine entre St-Jacques Ouest et Girouard.

En plus, le terrain est situé à proximité de la voie de chemin de fer déservant le train de banlieue. Ça veut dire que le train passe juste dans la cour de l’unité au fond.

La densité a été très clairement décidée en fonction du coup d’argent à faire. On a absolument pas tenu compte de la qualité de vie. C’est une densité telle que d’ici quelques année, les prix vont s’effondrer. Rien pour aider la qualité de vie de cette zone qui est à proximité d’une zone indutrielle.

Ah oui j’oubliais. Il y a aussi cette immense tour de communication qui était là depuis très longtemps. Les promoteurs ont fait semblant qu’elle n’existait pas.

D’ailleurs, à l’origine, le constructeur occupait cette zone avec sa place d’affaire et ses nombreux camions. Il a démoli son building et il a démarré ce projet.

Bravo à l’urbaniste, Bravo aux architectes, Bravo à l’arrondissement qui n’a aucune considération pour la qualité de vie de ses citoyens et Bravo au constructeur, Marathon, qui encore une fois a réussi a démolir le paysage.

Laurent Boursier

Noe-tammy-Nir
Montréal, 14 Octobre 2007 – Créer à Montréal
(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Pourquoi Montréal est-elle si attirante pour les créateurs? La réponse est finalement assez Hygradesque. Montréal attire des créateurs de partout dans le monde parce qu’il y a, à Montréal, pleins de créateurs de partout dans le monde. Et ces créateurs finissent par se rencontrer: Noé est documentariste, Français et fraîchement arrivé à Montréal. Il est déjà sur plusieurs projets très solides. Tammar, vidéastre, Montréalaise, prépare une série docu-fiction pour les enfants. Nir, auteur-compositeur-interprète, Israélien, ici depuis 4 ans, termine l’enregistrement de son premier album.

Ils se sont rencontré. Ils vont faire des trucs ensemble…perfo, show, tournage, entrevue, docu, fiction etc… Un jour on verra peut-être ça sur le web, en salle, en magasin, à la télé. Ça sortira de l’underground et Montréal attirera encore des créateurs de partout dans le monde.

Laurent Boursier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire des commentaires:

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Laisser un commentaire